L’ Association « Cercle Jean-Laurain »

Le « Cercle Jean-Laurain » est une association sans but lucratif qui a pour objet de promouvoir à METZ et dans son agglomération :

– une réflexion et une vision sur la situation économique, sociale et environnementale de la ville de Metz, de son agglomération messine et, le cas échéant, de la Lorraine ;
– des propositions dans les domaines du développement économique, social, culturel, environnemental, des transports et de l’énergie, etc …
– une approche et des pratiques politiques plus respectueuses du débat démocratique, de la diversité des pensées et des personnes, et de la bonne gouvernance ;
– l’engagement dans la vie sociale et politique locale à travers des actions d’information, de formation et de soutien ;
– et plus généralement, toutes les formes de réflexion et de débat portant sur Metz, son agglomération et la Lorraine, et sur les instances décisionnelles locales.

Le Bureau

Publicités
Publié dans Le bureau | Tagué , | Laisser un commentaire

Le recours…

les défenseurs du cinéma indépendant restent convaincus que les dés en étaient jetés depuis longtemps s’agissant de cette attribution du package cinématographique dans l’agglomération. Un monopole ficelé de longue date. Bien avant la consultation de trois autres opérateurs par la ville, de juin à novembre 2014.

http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-metz-ville/2017/10/31/recours-contre-la-ville-de-metz-la-justice-veut-en-savoir-plus-sur-le-dossier-kinepolis?preview=true

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Un suspense uniquement à l’intention des auditeurs

Nous ne nous rendons pas au jugement de la CDACi du 6 novembre 2016.
Cette commission était composée de cinq élus, du maire de la commune d’implantation, du président de l’établissement public de coopération intercommunale, du maire de la commune la plus peuplée de l’agglomération, du président du conseil départemental et du président du syndicat mixe de coopération intercommunale. Ces élus se sont évidemment concertés avant que le maire qui a initié ce projet ne le dépose.

La commission était complétée de deux architectes, qui sont évidemment intéressés par la réalisation du projet, et d’une personne qualifiée en matière de distribution et d’exploitation du cinéma, mais pas dans le domaine culturel.

Dans ces conditions aucune des préconisations du rapport sénatorial et autre rapport de la société civile des auteurs, réalisateurs, producteurs et distributeurs, ne pouvait être entendue.

Nous savions que le monopole d’intérêt privé, pourtant dénoncé dans la constitution de notre république, serait installé et accepté par les pouvoirs publics et la Ville de Metz de façon éhontée.

Nous ferons appel !

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La CDACinéma, une commission qui ne sert à rien !

Missionnée pour juger de la pertinence d’un projet d’aménagement au vu de l’intérêt général, elle en est en réalité incapable.

Cette commission est composée de cinq élus, du maire de la commune d’implantation, du président de l’établissement public de coopération intercommunale, du maire de la commune la plus peuplée de l’agglomération, du président du conseil départemental et du président du syndicat mixe de coopération intercommunale. Ces élus se sont évidemment concertés avant que le maire qui a initié ce projet ne le dépose.

La commission est complétée de deux architectes, qui sont évidemment intéressés par la réalisation du projet, et d’une personne qualifiée en matière de distribution et d’exploitation du cinéma, mais pas dans le domaine culturel.

Dans ces conditions aucune des préconisations du rapport sénatorial et autre rapport de la société civile des auteurs, réalisateurs, producteurs et distributeurs, ne pourra être entendue.

Nous savions que le monopole d’intérêt privé, pourtant dénoncé dans la constitution de notre république, serait installé et accepté par les pouvoirs publics et la Ville de Metz de façon éhontée.

Notre république est malade. La voix des citoyens attachés à la culture populaire, au partage des émotions et des sentiments, à l’échange des idées pour dessiner l’avenir, est restée sur la place publique, incapable de remonter dans nos institutions. Les forces de l’argent l’ont empêchée.

C’est pourquoi nous avons annoncé, avant que l’avis de la commission ne soit rendu, que nous ferons appel. 

Le Ciné-collectif et l’AGICAM ne s’en tiendront pas à ce vote.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Communiqué de presse du Ciné-collectif Metz

Mardi 6 septembre Place de la Préfecture à Metz, le Ciné-collectif appelle à un Rassemblement citoyen dès 13h30,
alors qu’une CDACi (Commission Départementale d’Aménagement Cinématographique) se réunira dans les locaux de la Préfecture pour décider de la validité du projet de Kinépolis Group d’ouvrir un multiplexe dans le Centre commercial Muse, quartier de l’Amphithéâtre à Metz.

 Kinépolis, déjà implanté à Saint-Julien (14 salles), susceptible de s’installer à Waves (appel en cours contre cette volonté), signataire d’un bail emphytéotique de 27 ans avec la Ville de Metz pour l’exploitation du Palace, bénéficiera d’une situation hégémonique (35 salles) qui lui livrera et pour longtemps la totalité des équipements et de la programmation cinématographique dans Metz et son agglomération.

A l’heure où des associations contestant ce projet seront entendues par cette commission, le Ciné-collectif et tous les citoyens présents, crieront leur opposition à l’installation de ce monopole absolument unique en France et réaffirmeront leur volonté du maintien de cinémas indépendants sur ce territoire.

 

Nous sommes un collectif d’associations culturelles et citoyennes : Ciné Art, Cinéma Union d’Ars-sur-Moselle, Fragment, Frac Lorraine, L’oeil à l’écran, Le Cercle Jean-Laurain, Les Yeux de l’Ouïe et l’Agicam (Association « Gardons indépendants les Cinémas de l’Agglomération Messine »).

 

Des soutiens se sont engagés à nos côtés dans un élan démocratique : le PCF Moselle, EELV Moselle, République et Socialisme, le Front de gauche, le Parti Libéral Démocrate de Lorraine, le mouvement des Jeunes Communistes, Basta !

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La CDACi autorisera-t-elle un monopole du cinéma sur le pays messin ?

Ciné-collectif Metz pour CDAC
– 6 septembre 2016 

​La CDAC si elle donne son accord pour l’implantation de KINEPOLIS group à MUSE dans le quartier de l’amphithéâtre créera un situation de concentration inédite en France : le demandeur, déjà implanté à Saint Julien, autorisé à WAVES , signataire d’un bail emphytéotique de 27 ans signé avec la Municipalité de Metz pour l’exploitation du PALACE , bénéficiera d’ une situation hégémonique ( 35 salles ) qui lui livrera et pour longtemps la totalité des équipements et de la programmation cinématographique dans Metz et toute son agglomération

 ​L’engagement de programmation , proposé par le demandeur est sans doute alléchant . C’est la loi du genre. Mais hélas, le rapport sénatorial Lagauche (2014) déplore l’absence de contrôle et de sanction des engagements non tenus, alerte sur les abus de position dominante générés par la concentration massive des multiplexes et demande aux pouvoirs publics, notamment au sein des CDAC, de veiller aux équilibres nécessaires au maintien de la pluralité de l’offre. Plus récemment , dans son rapport cité dans le Monde du 9 juin 2016, l’avocat Pierre Kopp, mandaté par la Société civile des auteurs, réalisateurs, producteurs et distributeurs, fait part de sa  »stupéfaction  » devant la domination des grands groupes sur la filière du cinéma qui nuit profondément à la diversité du cinéma français  »

​Un dispositif connexe à celui qui est soumis à la CDAC aujourd’hui confie l’exploitation du cinéma du centre ville au même demandeur KINEPOLIS group pour une programmation de type Art et essai censée rassurer et maintenir la diversité et la qualité de l’offre actuelles . Or, on peut d’ores et déjà gager que KINEPOLIS, seul maître à bord, pourra se contenter d’une programmation a minima : on sait que ce label, en cours de révision parce que trop extensif , est souvent représenté dans les programmations des grands opérateurs par des films porteurs et rentables, au détriment des salles qui diffusent une création artistique pluraliste, exigeante et novatrice.

 

​L’aménagement cinématographique, si l’autorisation d’installation était accordée , serait en contradiction totale avec les orientations récemment adoptées par les pouvoirs publics en concertation avec les acteurs professionnels du cinéma

 

​En effet, les Assises du Cinéma qui se sont tenues en 2015 ont alerté sur les dangers d’une trop grande concentration des opérateurs multiplexes : la toute nouvelle loi Création, patrimoine et architecture votée le 21 juin 2016, propose donc des dispositions destinées à mieux réguler le secteur , à renforcer les engagements de programmation et leur contrôle et à sauvegarder le secteur indépendant et d’Art et essai, mais , hélas, les décrets n’étant pas encore signés, elle sera sans effet sur la situation actuellement en question à Metz.

 

​Le demandeur , KINEPOLIS group, est le seul postulant . Nous aurions aimé que d’autres opérateurs soient sollicités : UGC , GAUMONT par ex. par ailleurs présents dans d’autres villes de la grande région

​Cette situation n’est pas saine , d’autant que KINEPOLIS nous a été présenté par les professionnels consultés et par de hauts responsables de la culture comme un groupe peu enclin à des aménagements tarifaires pour les actions éducatives, très peu ouvert dans sa politique salariale, nettement moins disant en matière d’offre cinématographique .

 

​Le groupe dans ses rapports d’activité, dont la lecture éclairerait de façon très instructive le dossier présenté ce jour à la CDAC , déclare sans ambages ses objectifs, fort éloignés d ‘une préoccupation culturelle ou éducative :  »L’approche adoptée ( stratégie d’expansion, nouveaux projets et acquisitions) consiste à mettre en valeur le potentiel d’amélioration de la cible et donc à créer de la valeur pour les actionnaires » ( rapport 2013) Le cinéma n’est qu’un pan mineur de son activité répartie en multiples domaines : salles et espaces de jeux, acquisitions et location d’immeubles , marketing d’entreprise, vente de produits dérivés, restauration. Les programmes cinématographiques occupent une page sur les quelques 110 pages des rapports et sont présentés exclusivement à la lumière des parts de marché générées par les films à succès du box office.

 

​Pour conclure : approuver aujourd’hui l’installation à MUSE, sans concurrence, sur la seule foi de ses engagements de programmation, d’ un opérateur considéré généralement comme peu fiable et moins disant , créerait une situation de monopole quasi irréversible, extrêmement dommageable pour la liberté des citoyens spectateurs, générerait une baisse considérable de la qualité de l’offre cinématographique à Metz et serait contraire aux orientations nationales actuelles en matière d’ aménagement cinématographique

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Table ronde : Quel(s) cinéma(s) pour demain ?


Vendredi 24 juin de 19h à 20h30
Grenier des Récollets – 1, rue des Récollets – 57000 METZ

– à l’heure où, à l’échelon national, la domination galopante des grands groupes multiplexes menace gravement les salles de cinémas indépendantes, la diversité du cinéma français, la découverte des cinémas du monde, la liberté du public ;

– à l’heure où 9000 cartes signées par des citoyens refusant le monopole de Kinépolis sur Metz et son agglomération ont été déposées à la Mairie de Metz ;

nous vous invitons à débattre de cette situation préoccupante et des alternatives possibles et existantes lors d’une table ronde sur le thème : Quel(s) cinéma(s) pour demain ?

………………………………………..

avec : 

Evelyne Didier 

sénatrice de Meurthe et Moselle (signataire en 2014 d’une proposition de loi destinée à protéger les cinémas indépendants)

Stéphane Goudet, directeur du cinéma municipal Le Méliès de Montreuil 

René Parmentier, président de l’association Cinéma-Union, d’Ars-sur-Moselle
​Le ciné-collectif

http://cinecollectif.metz.free.fr/

Adhérez à l’AGICAM (Association « Gardons Indépendants les Cinémas de l’Agglomération Messine »)

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

RASSEMBLEMENT CITOYEN POUR LA REMISE DES CARTES PÉTITION

Mercredi 8 juin
RDV à 17h devant la Mairie de Metz
OUI AUX CINEMAS INDEPENDANTS & DE PROXIMITE

NON AU MONOPOLE DE KINEPOLIS

  
10, 20, 40… 100, 200, 500… 1000, 2000… 5000… 7000… 9000…

Le juste prix ? Non !! Le nombre de cartes pétition signées à l’attention de Monsieur Le Maire !!
Poursuivons ce bel élan citoyen et retrouvons-nous, en nombre, le mercredi 8 juin, dès 17h, à la mairie, pour déposer nos cartes au bureau du maire ainsi que les messages laissés sur le net par les 7600 pétitionnaires en ligne. 
Quoi de mieux que cette semaine du « Printemps des citoyens » messin pour profiter de cette démocratie participative offerte par la municipalité !

Réaffirmons notre mobilisation pour un cinéma indépendant! 
Dépôt à 17h30, le bureau ferme à 18h !
A mercredi, avec sourire et bonne humeur. 

Le ciné-collectif

https://www.facebook.com/cinecollectifmetz.news

http://cinecollectif.metz.free.fr/
Envie vous aussi de défendre un cinéma indépendant ?

Rejoignez le ciné-collectif et partagez vos idées !

Email : cinecollectif.metz@gmail.com

Adhérez à l’AGICAM (Association « Gardons Indépendants les Cinémas de l’Agglomération Messine »)

Photo DR, tirée du film Pride de Matthew Warchus – GB – 2014

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire